Redevance spéciale déchets // Intervention au Conseil Communautaire de Saint Etienne Métropole // 12 décembre 2011

Suite à intervention sur cette redevance trop dégressive…..

Une politique déchets doit passer impérativement par une politique tarifaire pour accompagner les citoyens et les gros producteurs vers une politique réduisant de façon draconnienne le volume de nos déchets. C’est ainsi qu’il faudrait réexaminer une politique tarifaire responsabilisant plus les petits et gros producteurs de déchets.

Dans le Grenelle de l’environnement, les textes prévoient que d’ici 5 à 10 ans, il va falloir que toutes les collectivités ayant compétence des déchets, passent à la politique de la redevance incitative.

Même si nous entendons tout et son contraire sur cette redevance, sur ses limites, ses difficultés d’application, il n’en demeure pas moins que le volume des déchets partant en décharge se réduit de façon spectaculaire dans les territoires où cette redevance est déjà appliquée, malgré les précautions d’usage habituelles (risque de décharges sauvages, utilisation du conteneur du voisin pour ne pas payer trop, …)
Ceci prouve que quand on touche au porte monnaie, les comportements deviennent plus « vertueux ».

Il est indispensable que notre communauté d’agglomération soit encore plus volontariste pour réduire le volume de nos déchets, ne serait -ce par respect pour les populations riveraines du centre de stockage de Borde Matin, autour de Roche la Molière.

Sur cette commune de Roche la Molière et dans les proches environs de l’Ondaine (Le Chambon Feugerolles, Firminy, … voire jusque St Genest Lerpt), des odeurs pestilentielles persistent depuis un moment et inquiètent sérieusement les populations impactées : quelles conséquences de ces dégagements de gaz sur la santé des riverains ?

Il nous semble donc indispensable d’ interpeler au plus vite, l’entreprise chargée de cette « décharge du Pâteux » pour leur demander l’origine des ces odeurs et dégagements de gaz et que des mesures efficaces soient prises pour limiter au maximum ces désagréments.
Il n’empêche que nous, Europe Ecologie Les Verts, souhaitons garder une vision à long terme sur cette politique déchets de l’agglomération et donc du SYDEMER en cours de réflexion sur les scénarii possibles pour remplacer ce centre de stockage.

Nous ne pouvons pas faire croire que cette décharge pourra fermer au plus vite : d’abord parce que le SYDEMER en est à l’étape des réflexions sur quatre scénarii avant le choix des filières et qu’il faut ensuite trouver un ou des sites adaptés à ces choix. Ne nous trompons pas ! Ces choix seront difficiles, douloureux et nécessiteront beaucoup de temps. Trop pour les riverains de Roche la Molière, mais nous n’avons pas le droit de sacrifier l’avenir pour satisfaire des angoisses légitimes des habitants. Nous devons rester responsables et chercher les filières les plus performantes en matière de traitement / récupération des déchets qui respectent aussi l’environnement et la santé à venir des habitants.

Nous demandons donc au Bureau de Saint Etienne Métropole de garder tout son sang froid et de n’écarter AUCUN SCENARIO dans le cadre de la recherche par le SYDEMER, au prétexte qu’il faudrait cesser au plus vite le centre de stockage de Borde Matin.

Anne de Beaumont, conseillère communautaire Europe Ecologie Les Verts de St Etienne Métropole

Remonter