Propreté de la Ville // Réponses aux questions du Progrès // 17 Janvier 2014

– Allez-vous renforcer la verbalisation ?
Oui.

– Comptez-vous augmenter  les effectifs des cantonniers ?
Oui, il faut aussi améliorer leur répartition sur la ville

– Vous engagez-vous à équiper la ville de nouveaux matériels (pour les agents mais aussi mobiliers urbains, poubelles et éteignoirs…) ?
Oui, et doubler le nombre de déchetteries.

Et encore ?

Il suffit de circuler en ville pour constater de la triste qualité de nombreux espaces publics et la piètre image qui en découle : détritus, déjections canines, dépôts sauvages d’encombrants, tags, …

La propreté est une question de cadre de vie, et de sécurité. Elle construit l’image de notre ville, la propreté impacte l’attractivité, la capacité à séduire des acteurs économiques et une population nouvelle. La propreté est un service majeur, un atout. Elle fera l’objet d’une volonté politique et d’un investissement fort de notre municipalité. Nous construirons avec les habitants un plan local avec des actions concrètes allant de la sensibilisation à l’accompagnement, en passant par la sanction des mauvais comportements.

Notre liste amplifiera le plan façades car ce qui est beau et propre invite au respect. Nous doublerons le nombre de déchetteries et augmenterons le nombre de poubelles destinées au recyclage.

St Etienne doit être dotée d’une brigade de l’environnement forte. Son rôle sera de veiller au respect de l’environnement, au respect des règles de propreté et de gestion des déchets, d’informer, sensibiliser et communiquer sur les questions liées à la propreté, de sanctionner les comportements inciviques. Nous déploierons une équipe d’ambassadeurs « environnement » allant à la rencontre des stéphanois pour expliquer les bons gestes, les moyens de se débarrasser de ses déchets et les outils pour éviter pesticides et désherbants. La propreté ne concerne pas que les espaces publics mais aussi l’air, l’eau, …

Notre ville doit changer l’image qu’elle offre à ses habitants, par une politique volontariste qui commence par l’écoute et le concours de tous autour d’un plan local propreté.

Olivier Longeon, tête de la liste Saint-Étienne en Mieux

Remonter