Ma réponse au questionnaire de l’Appel des 100 Loire Sud // Déclaration d’Olivier Longeon // 15 mai 2017

Questionnaire à propos des législatives pour les candidats de gauche et les formations qui les soutiennent

Etes vous favorable à l’unité de la gauche de transformation sociale et écologique ?

Oui, car sans cette unité, il risque de ne pas y avoir de député de gauche.
Mais cette unité ne doit pas être une unité de façade et cacher nos différences.

Comment définiriez vous cette gauche de transformation ?

Une gauche qui refuse la remise en cause des acquis sociaux
Une gauche qui ne donne pas tout le pouvoir à la finance mais la contrôle.
Une gauche qui a un idéal de construction d’un monde de paix qui passe par une Europe forte qui réponde aux attentes des citoyens.

Quelles formations et courants devrait elle inclure ?

Toutes les formations du PRG à l’extrême gauche en passant par les écologistes.
Mais attention inclure ne veut pas dire exclure, nous devons rester ouvert aux autres formations qui pourraient vouloir nous rejoindre sur un projet solidaire et écologiste.

A votre avis, quelles initiatives faudrait-il prendre pour faire progresser cette unité, lors de ces élections législatives 2017 ?

Force est de constater qu’un certain nombre de forces de gauche ont régulièrement refusé cette possibilité de projet commun.
J’ai été signataire de notreprimaire.org, dès 2016, qui souhaitait l’organisation d’une primaire de toute la gauche et des écologistes que beaucoup trop ont refusé.
Je suis signataire d’une motion au sein d’EELV qui a organisé des débats sur ce thème au sein de notre parti.
Je suis signataire de l’appel des 100 dont plusieurs écologistes sont à l’initiative.
Je suis membre d’un parti politique, EELV qui a proposé jusqu’à il y a très peu de temps un accord à la France Insoumise qui l’a refusé.
Aujourd’hui il est trop tard.

Si oui quel contenu donneriez vous à cette déclaration ?

AUjourd’hui je crois qu’un accord de principe pour des sièges ne voudrait plus rien dire. Il faut un accord de projet.

Etes vous prêts à faire des propositions publiques pour faire avancer cette unité, Si oui, quel contenu y mettriez vous ?

Je crois qu’il est malheureusement trop tard pour les élections législatives de 2017, mais je suis encore prêt à m’asseoir à la table du dialogue et serai un acteur d’une recomposition qui permette l’émergence d’une force de gauche et écologiste à vocation majoritaire.

Remonter