POLLUTION DE L’AIR : BRUXELLES SAISIT LA Cour de Justice Européenne // Communiqué // 18 mai 2018
Partager

La Commission Européenne a mis a exécution sa parole en saisissant la Cour de justice de l’UE contre les États dont les actions et les feuilles de route sont jugées insuffisantes pour améliorer la qualité de l’air responsable 500 000 décès prématurés par an en Europe (48 000 au moins en France).
Concernant la procédure d’infraction, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie, la Hongrie et la Roumanie devront se défendre devant la CJUE. L’Espagne, la Slovaquie et la République tchèque échappent à la punition, maisrestent sous surveillance étroite.

Déclaration de Michèle RIVASI, membre de la Commission environnement et santé publique:
« La Commission européenne n’a pas flanchée quant au respect de la législation sur les seuils d’émissions polluantes. Les États ont l’obligation de prendre des mesures conséquentes pour améliorer la qualité de l’air et rappeler à l’ordre les industriels et les constructeurs automobiles qui ont abusé pendant des années d’un système défaillant au détriment des consommateurs et de la santé des Européens. Le temps du déni est révolu. On ne veut plus mourir de respirer. On ne veut plus voir les crimes industriels et environnementaux se perpétuer avec l’inertie complice des pouvoirs publics ».