Une ville où chacun puisse circuler // Tribune pour le magazine municipal // Décembre 2018
Partager

Le maire a donné la priorité aux voitures sans se soucier de la pollution, alors que la marche à pied et les transports en commun forment la majeure partie de nos déplacements dans la ville.

Le maire a commencé son mandat en supprimant l’embellissement de la rue Bergson et en rouvrant le centre-ville aux voitures. Contrairement à toutes les grandes villes, St Etienne est celle qui voit le plus augmenter la part des déplacements en voiture.

Des aménagements pour apaiser la circulation ont été réalisés à Saint-Roch, c’est bien ! Et ce, après de multiples consultations et travaux avec des riverains, c’est mieux ! Malheureusement tout est provisoire. C’est la municipalité du « Ni fait, Ni à faire » !

Le pire est arrivé cet été avec la réfection du goudron du Cours Fauriel. Chaque stéphanois a constaté que le maire refait le goudron et cela peut se comprendre. A Fauriel, le choix d’un goudron trop sonore a été fait et cela gène des milliers de riverains. Encore une fois, la municipalité a privilégié la circulation automobile contre les riverains.
Bref le Cours Fauriel, reste un autoroute en ville sur laquelle, il y aurait largement eu la place de créer des pistes cyclables et des stationnements vélos.

Il est temps pour notre ville d’entrer dans le XXIè siècle, et que chacun y ait sa place. Les élus écologistes veulent une ville apaisée avec une circulation moins rapide et des modes doux de déplacements.

Olivier Longeon et Stéphanie Moreau
Conseillers municipaux écologistes du groupe St-Etienne en Mieux
09 64 43 64 13
saintetienne.enmieux@gmail.com
1 place Dorian – 42000 Permanence : lundi après midi, mardi matin, vendredi après midi